Imprimer

Musée

des arts de la table

Terrine sur plateau

Terrine sur plateau

Domaine : céramique

Matériaux / technique : Faïence fine, imprimée sur glaçure et peinte

Lieu de fabrication : Creil, France ; impression posée à Paris, rue du Cadran.

Chronologie : Entre 1808 et 1813

Marque / inscriptions : Sur la terrine et le plateau : marque en creux "CREIL" ; marque imprimée "PAR BREVET D'INVENTION / MANUFre de Décors sur Porcelaine, Faïence etc / STONE / COQUEREL / ET / LE GROS / PARIS", chiffre "9" imprimé sur les trois éléments.

Fabricant / designer : Manufacture de Creil, (fabricant) ; manufacture Stone-Coquerel-Legros (décorateur)

Dimensions : Terrine 38 x 20,5 cm, H 24 cm ; plateau 38,5 x 27,3 cm

Statut : Propriété du Département de Tarn-et-Garonne

Inv. AT.2005.91.8         

Historique : Acquisition, 2005

Crédit photo : (c) J.M. Maume ; (c) CG82

Créée en 1797 par Robert Bray O'Reilly, la manufacture de Creil fut durant un siècle l'un des fers de lance de l'industrie céramique en France. Sous la direction de Jacques Bagnall, transfuge des ateliers de Chantilly en 1803, Creil développa pour la clientèle bourgeoise une gamme d'objets aux formes inspirés par l'Angleterre, dont les produits manufacturés, et la faïence fine en premier lieu, étaient à la mode depuis les années 1740.

Cette terrine néo-classique, dont la pureté des lignes est soulignée par la finesse du matériau, très plastique, reprend un type d'orfèvrerie britannique adapté pour la céramique par le célèbre Josiah Wedgwood dans les années 1780. Le décor par transfert d'impression, technique mise au point en Angleterre vers 1750 mais dont l'exploitation commerciale ne commença en France qu'en 1808, représente des vues du château de Rastadt et de la ville de Karlsruhe, domaines du grand-duc de Bade, admirateur de Napoléon et allié de la France jusqu'en 1813.