Imprimer

Musée

des arts de la table

Fourchette pliante, cuilleron et cure-dents

Fourchette pliante, cuilleron et cure-dents

Domaine : orfèvrerie

Matériaux / technique : argent doré

Lieu de fabrication : Pays-Bas

Chronologie : 1600-1630

Marque / inscription : pas de poinçon ancien, poinçon d'importation moderne (cygne)

Dimensions : L. totale 13,5 cm

Statut : propriété du Département de Tarn-et-Garonne

Inv. AT.2007.15.1

Historique : acquisition, 2007

Crédit photo : (c) J.M. Garric ; (c) Musée des arts de la table/CG 82

Les couverts pliants, emboîtables, démontables, rangés dans un étui de cuir (ce qui est le cas de celui-ci), étaient nombreux à une époque où l'on se déplaçait sans être certain de trouver cuillère et fourchette hors de chez soi, à l'auberge, sur les navires, en campagne militaire, ou dans la demeure d'un ami. L'usage des couverts personnels n'était pas généralisé au début du XVIIe siècle, en particulier celui de la fourchette pour laquelle les réticences étaient encore nombreuses. Ceux qui avaient adopté le couvert appréciaient de l'avoir sur eux en toutes circonstances. Les dames portaient un tel ensemble accroché à la ceinture. L'invention de ces petits objets ingénieux, qui comportent parfois un cure-dents vissé dans le manche, témoigne de l'adoption progressive du couvert personnel sous l'influence culturelle italienne.