Imprimer

Musée

des arts de la table

sucrier

sucrier

 

Domaine : orfèvrerie

Matériaux / Technique : argent martelé, ciselé, gravé

Auteur : Pierre-Frédéric Vasserot (né en 1764), domicilié à Lausanne entre 1783 et 1805

Lieu de fabrication : Lausanne (Suisse)

Chronologie : vers 1790-1800

Dimensions : 16,3 x 11 cm ; H 13,2 cm

Poinçons : orfèvre (PFV) ; poinçon de ville (blason de Lausanne) ; poinçon de titre (chiffre XI) ; poinçon français de titre pour les départements (tête de vieillard) ; poinçon français de grosse garantie pour les départements

Statut : Propriété du Département de Tarn-et-Garonne

Inv. AT.2014.19.6

Acquisition, 2014

Crédit photo : © J.M. Garric ; © Musée des Arts de la Table / CG82

 

Avec ce sucrier, la collection d'orfèvrerie du musée s'enrichit d'un beau spécimen lausannois, production que caractérise une suprême élégance générée par la sobriété des formes et des décors. Lausanne fut au XVIIIe siècle le plus important centre producteur d'orfèvrerie en Suisse, grâce à l'installation de nombreux artisans huguenots qui eurent pour clientèle les grandes familles du canton de Berne dont le Pays de Vaud faisait alors partie, le plus vaste et l'un des plus riches de la Confédération. Ce sucrier correspond à une période précise, fortement influencée après 1770 par les modèles britanniques. Outre la forme ovale en navette, on y retrouve la discrète frise d'entrelacs qui souligne les bords, très employée par les orfèvres de Lausanne entre la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe. A noter également un motif typique sur le biseau du pied : la frise d'épines.