Imprimer

Musée

des arts de la table

Théière SYP

Théière SYP

Domaine : céramique

Matériau / technique : faïence fine moulée par coulage, décor imprimé en bleu sous couverte

Fabricant : Wedgwood Etruria

Lieu de fabrication : Angleterre, Stoke-on-Trent, Etruria district

Chronologie : 1906-1919

marque imprimée sur le couvercle : patent syp teapot / chiswick . London / registered n°536554. marque imprimée sous l'objet : Oaklands / trade mark / Wedgwood. Marque en creux : Trade / patent syp teapot / mark / Chiswick London. Autre marque en creux : Wedgwood.

Dimensions : Ht. 14,2 cm ; Lg. 15,4 cm

Statut : propriété du conseil départemental de Tarn-et-Garonne

Inv. AT.2017.26.1

Don de M. et Mme Froger, 2017

Crédit photo : J.M. Garric / Musée des arts de la table / CD82

La théière SYP (Simple Yet Perfect) est une invention de Sir Douglas Baillie Hamilton Cochrane, 12e duc Dundonald. Un premier modèle fut enregistré en 1901, rapidement suivi par une version améliorée. Wedgwood, comme bien d'autres entreprises de céramique, se lança dans la fabrication de cette seconde version, produite entre 1905 et 1919, ici avec le motif "oaklands".

La thière SYP est dotée d'une grille intérieure fixe sur laquelle on dépose le thé. Quand l'objet est basculé, reposant sur son anse et les deux petites protubérances du corps, l'eau entre en contact avec les feuilles durant le temps nécessaire à l'infusion. Lorsque l'on considère qu'elle est prête, il suffit de redresser la théière pour que les feuilles soient bloquées par la grille. L'infusion ne se renforce donc pas pendant qu'on la déguste.

Typiquement anglaise, la théière SYP n'a pas été diffusée en France, ou bien dans des proportions très confidentielles.