Imprimer

Musée

des arts de la table


Théière en grès de Yixing

Théière en grès de Yixing

Domaine : céramique

Matériaux / Technique : grès pourpre moulé (moule bivalve), argent

Lieu de fabrication : Yixing, province de Jiangsu (Chine). Montage en argent réalisé en Europe

Chronologie : vers 1700

Dimensions : Ht 10,4 cm ; L. 13,2 cm

Statut: dépôt de la Société Archéologique et Historique de Tarn-et-Garonne

inv. AT.2010.67.8

Historique : collection Valfré, acquisition par mécénat du Crédit Agricole

Crédit photo : (c) J.M. Garric ; (c) Musée des arts de la table/CG 82

Cette belle mais petite théière était un objet votif offert en gage de réussite à l'occasion des examens administratifs permettant à un lettré d'accéder au titre et au rang de mandarin. Le mythe de la carpe qui se transforme en dragon, après avoir triomphé de la remontée des chutes de Longmen, répond exactement à cette attente de succès et à la promotion sociale qui en découlait. Il existait diverses formes de théières sur ce même thème. Les Européens qui les importaient pour leur exotique étrangeté n'avaient guère idée du fort symbolisme qui s'y attachait. Celle-ci, pourvue d'une chaînette en argent afin de ne pas égarer le petit couvercle, n'a probablement pas servi à faire du thé mais a pu figurer sur un meuble ou une tablette comme objet de curiosité provenant de la lointaine et mystérieuse Chine.

Un exemplaire identique, sans monture d'argent, figure dans la collection Franks au British Museum.