Imprimer

Musée

des arts de la table


Théière en forme de phénix

Théière en forme de phénix

Domaine : céramique

Matériaux / Technique : grès, moulage, motifs au poinçon ; couvercle en métal argenté

Lieu de fabrication : Yixing, province de Jiangsu, Chine

Chronologie : 1675-1725. 19e ou 20e siècle pour le couvercle

Dimensions : Ht 11 cm, L. 15,5 cm

Statut: dépôt de la Société Archéologique et Historique de Tarn-et-Garonne

inv. 2010.67.100

Historique : Collection Patrice Valfré, acquisition par mécénat du Crédit Agricole

Crédit photo : (c) J.M. Garric ; (c) Musée des arts de la table/CG 82

Cette théière est un modèle conçu pour l'exportation en Europe et fut copié, notamment par Meissen, en porcelaine. Le phénix, nom européen de l'oiseau feng huang, est l'un des quatre animaux mythologiques avec le dragon, la licorne et la tortue, et le maître de tous les oiseaux. Composé d'éléments empruntés à divers animaux (faisan doré, perroquet, coq, canard mandarin, paon, grue, hirondelle), il est associé par son nom à la paix et à la féminité, d'où l'emploi de ce motif sur les vêtements et les objets relatifs au mariage. Il symbolise aussi l'été, le feu, le soleil, la fertilité des champs. Ses plumes portent cinq couleurs symbolisant les grandes vertus : honnêteté, droiture, justice, fidélité, bienveillance.

 

Sur cette théière, le phénix tourne la tête vers le couvercle qui, même s'il s'agit d'un remplacement effectué à une époque récente étant donné son matériau, n'en reprend pas moins la forme des couvercles connus associés aux théières-phénix : la perle enflammée qui augure d'une union matrimoniale heureuse.